Tout savoir du compteur électrique

Améliorez la sécurité et le confort de votre maison en optant pour une installation électrique respectant les normes. Le compteur est l’un des éléments essentiels du réseau électrique. Découvrez à quoi il sert, comment l’installer et quels sont les différents modèles existants.

Le rôle du compteur électrique

En termes simples, le rôle du compteur électrique est de mesurer la quantité d’énergie électrique consommée par l’utilisateur. Cette énergie est donnée en kWh, bien que l’unité légale soit le joule. Ce dispositif permet au fournisseur d’électricité d’établir une facture indiquant la consommation d’énergie du client. La tarification de l’électricité dépend de votre consommation et suit un code de couleur. Le tarif bleu concerne les consommations résidentielles et les tarifs verts et jaunes correspondent aux consommations industrielles ou professionnelles. Les premiers modèles électromécaniques du XIXe siècle ont été remplacés au XXe siècle par les versions électroniques utilisées actuellement dans tous les foyers. Le compteur électrique montre la consommation par un affichage mécanique ou numérique, selon le modèle installé. Les modèles actuels sont plus modernes et révèlent de nombreuses informations pratiques, tels les tarifs, la tension électrique, etc.

Installation du compteur électrique

La pose du compteur électrique s’effectue après le raccordement au réseau électrique par ERDF. Après cette validation, les techniciens viennent installer le compteur électrique afin de brancher votre habitation au réseau. Le dispositif se situe à l’extérieur ou à l’intérieur de votre logement, selon les cas. Il est généralement placé à l’intérieur dans les immeubles, et à l’extérieur dans les logements résidentiels. Dans tous les cas, il est conseillé de le protéger de toute source d’humidité et de la pluie. Il est d’ailleurs plus pratique de le disposer à proximité du tableau électrique.

Différents modèles de compteurs électriques

Il existe différents types de compteurs électriques, présentant chacun leurs particularités.

Les plus anciens sont les compteurs classiques électromécaniques. Ils disposent d’un disque qui tourne de manière proportionnelle à l’énergie consommée. Ils se distinguent par leur robustesse et leur facilité d’installation avec trois points d’attache.

Plus récents, les compteurs électroniques fonctionnent grâce à un shunt. Il s’agit d’un petit dispositif permettant au courant d’un circuit électrique de passer d'un point à un autre avec très peu d’énergie. Sensibles aux surtensions et à la foudre, ces compteurs sont à affichage mécanique ou numérique LCD, selon les modèles.

Les compteurs modulaires utilisent un système de mesure électronique avec un affichage LCD ou mécanique et s’installent facilement sur le rail DIN.

La centrale de mesure donne plus d’informations qu’un compteur électrique classique. Elle indique la tension, l’intensité et les harmoniques.

La dernière génération de compteur, nommée Linky (compteur électrique communicant), est plus pratique. Les relevés, les coupures et les mises en route peuvent se faire à distance. Le passage d’un technicien n’est ainsi plus nécessaire.

Compteur Linky.

Le compteur Linky, un compteur communiquant et intelligent.

Les compteurs utilisés pour les bâtiments sont généralement triphasés, tandis que ceux installés dans les campings ou dans les centres commerciaux sont plutôt monophasés.

A lire aussi :

Le câblage électrique
Le fusible
Les radiateurs électriques
Le programmateur électrique
Les interrupteurs différentiels
Les fonctions d'un tableau électrique

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter