L'électricien du bâtiment

Le métier d’électricien a l’avantage de pouvoir diversifier les activités ou, au contraire, de se spécialiser dans un domaine très pointu. Parmi les nombreuses spécialisations figure le métier d’électricien du bâtiment. Découvrez ici toutes les informations sur cette profession.

Les fonctions de l'électricien du bâtiment

L’électricien du bâtiment est traditionnellement chargé de l'équipement électrique des constructions. En se basant sur les plans, il détermine l’emplacement des éléments de l’installation électrique. Il procède ensuite à la pose des câbles, des fils, des tableaux ou armoires électriques et des prises. Il peut aussi être amené à participer à des installations plus complexes comme celle d’une climatisation ou d’un ascenseur. Tous les travaux de mises aux normes de sécurité électrique lui incombent également.

Dans le cadre d’un plan de rénovation, l’électricien du bâtiment remplace les vieilles installations pour les rendre conformes aux nouvelles normes.

Après la mise en service, l’électricien du bâtiment est le plus souvent chargé de la maintenance.

Les automatismes (domotique) sont aujourd'hui très appréciés et représentent un renouvellement du travail de l’électricien. Tous ces marchés requièrent une technicité sans faille, à laquelle les électriciens doivent s'adapter.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

L’électricien du bâtiment peut être salarié aussi bien d’une entreprise artisanale que d’un grand groupe international. Il travaille sur des chantiers de construction ou de rénovation. C’est un métier qui peut aussi s’exercer dans la fonction publique territoriale ou au sein de la fonction publique hospitalière pour assurer le bon fonctionnement des équipements de service public. Les activités sont alors plus tournées vers l’entretien et la maintenance préventive des équipements.

Les qualités que doit posséder l’électricien du bâtiment

L’électricien du bâtiment doit avoir un souci constant de la sécurité et aimer le travail en équipe. Il doit être précis, minutieux, méthodique et organisé. Ce professionnel doit posséder des connaissances en courants faibles (installation d’alarmes incendie, télésurveillance, télégestion de bâtiments…), s’intéresser à la domotique et s’adapter en permanence aux évolutions techniques.

Études et formations pour devenir électricien du bâtiment

Le diplôme de base permettant d’accéder à ce métier est le CAP Préparation et réalisation d’ouvrages électriques. Cependant, le Bac Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants ou le BP Installations et équipements électriques sont très appréciés par les entreprises. À un niveau supérieur, on trouve le BTS Électrotechnique.

Évolutions

Avec de l'expérience, l’électricien du bâtiment peut devenir chef d’équipe sur de gros chantiers et au sein d’une grande entreprise. Il peut également se mettre à son compte.

Cette spécialité ne devrait pas avoir de problèmes d’emploi en raison du développement de la domotique qui implique de nombreux travaux d’équipement électrique dans toutes les catégories de bâtiments (économie d'énergie, photovoltaïque…)

Salaire de l’électricien du bâtiment

Si un débutant gagne le SMIC (1 467 € brut par mois), le salaire moyen d’un professionnel d’expérience peut atteindre 2 500 € brut par mois. S’il se met à son compte, ses revenus peuvent considérablement varier et atteindre 4 000 € en fin de carrière.

Articles à lire aussi

Tout savoir sur l'électricien installateur
Comment devenir électricien ? Les formations
Devenir électricien de maintenance
L'électricien d'équipement
Le technicien en électroménager et multimédia
L'électricien industriel

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter