Quelle formation pour devenir électricien ?

Plusieurs formations sont dispensées par les différents établissements pour devenir électricien. En fonction de votre cursus professionnel et de vos aspirations, choisissez le bon cursus.

Les formations proposées

Pour un diplôme de niveau V, le CAP en Préparation et Réalisation d’ouvrages métalliques est disponible. Si vous souhaitez décrocher un diplôme de niveau IV, pensez au Brevet professionnel portant sur les installations et équipements électriques. Le Bac professionnel en Electrotechnique, Energie et Equipements communicants est également une option.

Vous pouvez aussi suivre le Bac technologique en Sciences et Technologies Industrielles Génie électronique. Pour vous spécialiser et approfondir vos connaissances, n’hésitez pas à suivre une formation en BTS Electronique ou un BTS Domotique afin de bénéficier d’un diplôme de niveau III. En savoir plus sur ce site.

Quid des débouchés et du salaire ?

Très demandé sur le marché, un électricien ne connaît pas le chômage. Il dispose d’un large choix : compagnie d’installations électriques, de génie climatique, de vidéosurveillance, de la téléphonie, de l’informatique ou société se spécialisant dans le domaine des ascenseurs.

Électricien au travail.

En cas de panne électrique, l'électricien assure une mission de dépannage.


En termes d’évolution et l’expérience aidant, l’électricien peut occuper le poste de chef d’équipe, de conducteur de travaux, de responsable des études ou celui de chef de chantier sur les chantiers importants ou au sein d’une grande société. Par ailleurs, il lui est également possible de se mettre à son compte. En raison de l’importance sans cesse grandissante de la domotique, et ce, au niveau de toutes les catégories de bâtiments, cette spécialité dispose de beaux jours devant elle. Sur le plan salarial, un électricien débutant peut toucher 1 500 euros par mois. Avec de l’expérience, la rémunération peut aller jusqu’à 2 500 euros bruts. S’il se met à son compte, son salaire varie pour atteindre une moyenne de 4 000 euros avec les années.

Qualités requises et missions

Pour devenir un excellent électricien, il importe de disposer de certaines qualités en sciences exactes, en mathématiques et en physique. En effet, ce professionnel doit souvent réaliser des plans de connexions et de distribution lorsqu’il est sur le terrain. À ce titre, une maîtrise complète des règles fondamentales en physique est nécessaire. Le respect des procédures de sécurité représente également un prérequis pour exercer ce métier. Étant amené à œuvrer collectivement, l’électricien doit être en mesure de travailler en équipe.

Outre une bonne habileté manuelle, il faut savoir que cette fonction nécessite une technicité infaillible pour éviter les divers accidents. Les personnes atteintes de daltonisme ne peuvent exercer cette profession puisqu’il ne faut pas confondre les fils de différentes couleurs. En ce qui concerne ses missions, l’électricien devra s’adapter à divers cas de figure, en rapport avec les environnements auxquels il sera confronté.

A lire aussi

L'électricien installateur
L'électricien de maintenance
L'électricien du bâtiment
L'électricien en équipement
Le technicien en électroménager et multimédia
L'électricien industriel

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter